La leçon n°1 de régime la plus importante que vous puissiez apprendre

La MEILLEURE façon de manger une véritable alimentation saine pour un corps svelte et la prévention de maladies

Par Mike Geary – Entraîneur personnel diplômé, spécialiste en nutrition diplômé
Auteur du best-seller : Tout sur les Abdominaux
 

Cet article pourrait bien surprenne certaines personnes… car la plupart des gens ne considèrent pas la nutrition de la manière que je suis sur le point de traiter. Au lieu de cela ils sont confus sur les calories, protéines, glucides, matières grasses, aliments diététiques faibles en graisses, en cholestérol, en glucides, sur un étiquetage sain, la nutrition végétarienne, les aliments crus, etc, etc.

Toutefois, si vous voyez la nutrition de la manière que je vais vous expliquer ci-dessous, cela résout toute confusion sur la nutrition que vous pourriez avoir. Je vais toutefois vous aiguiller, cette perspective est TRES IMPORTANTE en y pensant et contribue à expliquer beaucoup de choses sur le corps humain.

L'aspect n°1 le PLUS important de la nutrition consiste en l'étude de l'ARCHÉOLOGIE (et de l'anthropologie) !

Que diable suis-je entrain de dire ? Eh bien, nous allons creuser…

Oui, tout ce qui concerne le corps humain est sain ou mauvais pour nous actuellement, toutes les étapes de centaines de milliers, voire de millions d'années d'évolution et comment le corps humain s’est adapté à tout ce qui nous entoure, y compris la nourriture, l'exercice, notre environnement (ville vs la nature), et bien plus encore.

Nous savons à partir de dossiers archéologiques que notre espèce humaine actuelle (Homo sapiens) est originaire d'environ 200 000 ans… Cependant, nos proches cousins (les ancêtres avant l'homo sapiens), comme l'homo erectus, datent aussi loin que plusieurs millions d'années.

Si vous étudiez les preuves de ce que nos ancêtres mangeaient, cela donne des indices évidents sur la façon dont le système digestif humain a évolué et quels sont les aliments les plus sains pour notre consommation dans le monde actuel.

C'est ce qui explique évidemment pourquoi les produits chimiques relativement nouveaux et certains types d'aliments (que les humains n'ont jamais été destinés à ingérer) causent tant de problèmes de santé, comme les édulcorants artificiels, les HFCS et autres dérivés de maïs, le pain blanc et autres produits céréaliers raffinés, les huiles raffinées malsaines telles que le soja et l’huile de canola, et ainsi de suite.

Cette discussion pourrait être assez importante et englober un livre entier, alors laissez-moi vous siter quelques déclarations importantes pour mieux résumer ceci :

1. Malgré ce que vous entendrez des végétaliens extrêmes, mangeurs de produits crus extrêmes, et d'autres croyants de types régimes "extrêmes" qui éliminent des portions entières historiques de l'alimentation humaine, le système digestif humain a évolué pour assimiler un mélange de plantes et d'aliments d'origine animale (oui, nous avons évolué en tant qu’omnivores), ainsi que d'un mélange d'aliments crus ET d’aliments cuits.

Je sais, je sais… Vous entendrez des débats houleux sur ces deux sujets… manger de la viande vs végétalisme, et manger cru… Cependant, c'est un FAIT historique que notre espèce actuelle (et les ancêtres historiques remontant à plus d’un million d'années) dans presque toutes les cultures du monde entier, ont mangé au moins une partie de la combinaison des aliments plantes-animaux et d’aliments crus/combinaison d’aliments cuits (même si c’était à différents moments de la journée, ou même différentes fois de l'année).

Certaines cultures, comme les Inuits de l'Arctique et plusieurs tribus en Afrique, ont prospéré dans la santé stellaire avec un régime presque entièrement à base d'animaux, et d'autres cultures à travers le monde ont prospéré sur presque entièrement un régime à base de plantes… Mais toutes les cultures ont généralement un mélange d’aliments d'origine végétale et animale, même si le nombre des aliments d’animaux était faible dans certaines cultures, ou la quantité de nourriture végétale était faible dans d'autres cultures.

De même, pratiquement toutes les cultures dans le monde entier ont historiquement consommé À LA FOIS des aliments crus et des aliments cuits dans des quantités différentes de chaque… mais il n'y a aucune preuve réelle d’une société en plein essor consommant 100% d'aliments crus.

Mais qu'en est-il de l'argument selon lequel tous les animaux dans la nature mangent des aliments crus à 100%, mais les humains sont la seule espèce qui mange de la nourriture cuite…

Eh bien, il y a une explication simple à cela… les humains sont la SEULE espèce avec un cerveau assez développé pour comprendre la façon de contrôler le feu et donc cuire nos aliments… Et puisque nous avons cuisiné une partie de nos aliments pendant toute l'existence de notre espèce (200 000 ans) comme nos ancêtres depuis plusieurs millions d'années, notre système digestif s’est adapté à manger une partie de nos aliments cuits.

Cela explique aussi pourquoi les acrylamides sont plus nocifs pour les animaux qui mangent des aliments cuits par rapport à l'homme… car les humains ont adaptés un certain niveau de tolérance aux acrylamides à partir d’une alimentation partiellement cuite depuis de centaines de milliers d'années, les animaux n'ont jamais su adapter un régime alimentaire avec des aliments cuits, et donc, sont plus sensibles aux acrylamides.

Si vous n'avez jamais entendu parler des acrylamides, ils se forment lorsque l'extérieur des aliments est brûlé lors de la cuisson (comme le brunissement sur des pains ou autres produits de boulangerie, brunissement sur les aliments frits, ou la carbonisation des légumes cuits à la flamme, etc) et ces composés sont potentiellement cancérigènes pour les humains et les animaux. La cuisson des aliments avec de l'eau en utilisant des herbes et des épices élevées en antioxydants permet de réduire les acrylamides et vous protéger.

Une chose importante… nous avons été conçue à travers l'évolution pour manger un mélange de plantes et d’animaux ainsi que des aliments cuits et crus… Mais nous allons clarifier un point important dans # 2 ci-dessous…

2. Bien que je dise que nous sommes censés à travers l'évolution manger un régime omnivore avec des plantes et des animaux, une chose que nous n'avons JAMAIS été destiné à manger ce sont des animaux élevés dans des fermes d’élevage, ou des œufs ou du lait provenant d’animaux élevés dans des usines d’élevage.

L'élevage industriel est un phénomène entièrement nouveau qui n’a encore seulement qu’une décennie et ces types de produits à base de viande n'ont jamais été censés faire partie de l'alimentation humaine.

Chimiquement (sur le plan nutritionnel), les produits d'origine animale en usine sont TRÈS différents des produits d’animaux faits pour vivre et manger dans la nature. Des exemples de ces différences flagrantes peuvent être observées dans les profils nutritionnels de viandes de bétail nourri à l'herbe vs du bétail nourri au grain de ferme industrielle, dans les œufs de poules nourris à l’air libre vs des oeufs d'usine, du poisson sauvage vs du poisson d'élevage, et ainsi de suite.

Nous parlons de différences majeures dans les oméga-3 vs oméga-6, de différences dans les vitamines et les minéraux, de différences sur d'autres graisses saines telles que le CLA, et bien plus encore.

Ainsi, bien que je ne suis pas entièrement d'accord avec le végétalisme au moins d'un point de vue nutritionnel (arguments moraux mis à part), je ne suis pas non plus d'accord avec l’état actuel des choses sur la majorité de notre approvisionnement alimentaire en produits d'origine animale d’usine (du moins aux États-Unis, où la condition des animaux d'usine et la qualité nutritionnelle des aliments est horrible).

C'est pourquoi j'essaie de ne pas appuyer l'industrie agricole d’usine autant que possible (ce qui comporte la plupart des viandes et des produits laitiers dans votre supermarché) et au lieu de cela, j'essaie de manger presque exclusivement des viandes en provenance d’animaux nourris à l'herbe, de gibier, poisson sauvage, oeufs de fermiers locaux, et de produits laitiers uniquement à partir de vaches autorisées à paître presque entièrement sur le fourrage.

3. Bien que je signale que de nombreuses cultures historiques à travers le monde ont prospéré sur beaucoup de différents pourcentages de produits d'origine animale vs des produits végétaux dans leur alimentation, voici un autre type de nourriture que nous n'avons JAMAIS été destiné à manger :

LES ALIMENTS TRANSFORMÉS

Oui, je sais ça fait mal à entendre, mais les gâteaux, les cookies, les crackers, les repas aux micro-ondes, les chips, les boissons gazeuses, les barres de granola, les boissons pour sportifs ou boissons énergétiques et des milliers d'autres produits qui couvrent nos supermarchés n'ont jamais été destinés à faire partie de l'alimentation humaine, il est donc facile de comprendre pourquoi ils provoquent autant de problèmes de santé.

Cela nous ramène à ce que je dis toujours d’essayer d'inclure seulement "1 ingrédient" par aliment dans votre alimentation si vous voulez manger comme vous êtes censé manger.

"1 ingrédient" par aliment, signifie des aliments sains comme les viandes, les œufs, les noix, les graines, les haricots, les tubercules, les fruits et légumes. C'est vraiment aussi simple que cela.

4. Ce point par contre commence à être un peu controversé… rappelez-vous que l'agriculture est également un phénomène relativement nouveau dans l'alimentation humaine lorsque vous remontez loin dans l'histoire de quelques millions d'années. Et quand je parle d'agriculture, je veux surtout parler de l'arrivée massive des aliments à base de céréales dans l'alimentation humaine, qui a eu lieu avec l'invention de l'agriculture.

La production de masse de grains à travers l'agriculture n’a que seulement quelques milliers d’années… Comparé à notre existence historique comme ancêtres chasseurs-cueilleurs de quelques millions d'années et notre espèce actuelle (homo sapiens) de 200 000 ans d'histoire en tant que chasseurs-cueilleurs.

En y pensant, entant que chasseurs-cueilleurs, nous aurions eu un accès très limité aux grains, et cela aurait comporté un très faible pourcentage de notre apport calorique sans avoir été produit en masse et traité. Au lieu de cela, nous aurions prospéré sur les viandes de gibier pour la plupart (y compris les abats, où la plupart des micronutriments sont trouvés), le poisson sauvage, les fruits de mer, les œufs, les noix, les graines, les haricots, les tubercules, les fruits et les légumes.

Dans cette perspective, les grains n’auraient probablement jamais représenté plus de 1-3% de notre apport calorique historique… et comme vous le savez d'un de mes articles récents, actuellement l’alimentation moderne d’une personne moyenne se compose de 67% de calories totales provenant de céréales comme le maïs, le soja, le blé et leurs dérivés… Maintenant, C’EST une révélation choquante pour laquelle notre approvisionnement alimentaire est défaillant, et comment cela affecte votre tour de taille !

Cela nous fait également réfléchir à quel point notre "pyramide alimentaire" est ridiculeusement fausse, en favorisant la plus grande partie de notre alimentation à partir de grains.

Je pourrais continuer avec d'autres exemples, mais je pense que vous voyez ici les points principaux… l'aspect le plus important de manger une alimentation saine qui favorise un corps mince et en bonne santé est de reconnaître ce que nos ancêtres ont mangé tout au long des millions d'années d'évolution.

Et cela n’avait certainement rien à voir avec des aliments marqués "aliments diététiques" sur une étiquette fantaisiste vous faisant croire qu'ils sont bons pour votre santé… au lieu de cela, c’était des aliments avec 1 ingrédienténumérés ci-dessus, mangé avec une combinaison d'aliments crus et cuits.

Voici quelques touches finales sur la façon d'intégrer ces suggestions dans votre régime alimentaire sain :

1. Essayez de devenir un "localvore" autant que possible… si vous pouvez obtenir des produits frais locaux de fermes, qui sont les plus respectueux de l'environnement et socialement responsables, ainsi qu’une façon saine d’obtenir vos produits. Recherchez si vous avez des marchés de producteurs agricoles et des stands qui pourraient être dans votre région, ou livrés dans votre région.

2. Essayez de choisir des aliments biologiques autant que possible… mais la nourriture locale sera de nombreuses fois maîtresse des aliments biologiques qui doivent parcourir des centaines de kilomètres pour venir à vous.

3. Lorsque vous choisissez de la viande et des œufs, essayez de choisir des viandes de bétail nourris à l'herbe autant que possible, de poulet fermier, de dinde et de porc élevés d’une manière humaine, et des œufs de poules vraiment libre au lieu d'être confinées dans des "usines à poules". Une fois de plus, cela signifie faire l'effort de chercher des fermes locales ou des coopératives qui offrent des zones urbaines.

Rappelez-vous que manger sainement et de façon responsable ne signifie pas manger de la nourriture fade et ennuyeuse… il y a des tonnes de façons de manger de façon saine et socialement/écologiquement responsable, et nous décrivons en profondeur la façon de faire cela dans notre programme de La Cuisine Brûleuse de Graisses.

S'il vous plaît partagez cet article afin d'aider votre famille et vos amis à manger plus sainement et à nous aider tous à choisir collectivement notre nourriture provenant de sources plus responsables que les élevages industriels. S'il vous plaît envoyer ce lien page web à tous vos amis et votre famille et partagez cette page sur vos blogs, forums, ainsi que les pages Facebook et Twitter.

 

 

signature
Mike Geary
Spécialiste en Nutrition Diplômé
Entraîneur Personne Diplômé
Auteur – ToutsurlesAbdos.com 
Coauteur – La Cuisine Brûleuse de Graisses
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement
Stoppez votre Diabète

 

 

 

 

 

 

 

5 Aliments pour DETRUIRE les Graisses Abdominales

 

 

 

Si vous avez aimé cet article veuillez s.v.p. le partager avec vos amis :

© 2004-2018 ToutsurlesAbdos.Com - Exercices pour de superbes abdos, Entraînement pour un ventre plat, Comment perdre son ventre.

Nous prenons votre vie privée très au sérieux. Notre politique de confidentialité est ici.