Avantages des algues pour la thyroïde, la digestion, la santé cardiaque, le diabète et autres
 
par Mike Geary, spécialiste en nutrition diplômé 
& Cat Ebeling, RN, BSN – coauteurs : La Cuisine Brûleuse de Graisses 
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement
Stoppez votre Diabète


Nous avons tous probablement grignoté du Nori, l'enveloppe d'algues sur les sushis, et peut-être essayé une salade d'algues ou deux. Mais pour nous Occidentaux, les algues ne possèdent pas les étoiles qu'elles devraient comme superaliment, et croyez-moi, les algues sont sans conteste un superaliment ! C’est un aliment de base dans l’alimentation asiatique depuis des années, il est temps pour nous de reconnaître la valeur incroyable des algues.
 
Bien qu'il existe une variété de choix d'algues comestibles, en général, elles sont toutes très riches en iode, sodium, calcium, magnésium, phosphore, fer, vitamine K, folate, cuivre et antioxydants puissants. En fait, les algues ont en général environ 10 fois les minéraux des plantes classiques. Les algues séchées contiennent certains des nutriments les plus concentrés, tandis que la spiruline et la chlorelle sont riches en protéines, avec tous les acides aminés essentiels nécessaires. Les algues sont une source riche et vaste d'antioxydants et de produits phytochimiques.
 
Le pool d'antioxydants des algues permet d'éviter l'inflammation, elles sont des armes naturelles puissantes qui, aident à prévenir le cancer, l'arthrite, la maladie cœliaque, l'asthme, la dépression, la maladie d'Alzheimer, le diabète de type 2, les maladies cardiaques et plus encore.
 
Certains, des types d'algues comestibles, les plus courants sont le varech, le wakame, la laitue de mer, le kombu, l'arame, la nori, le dulse, la chlorella, l'agar, le carraghénane et la lentille d'eau. Les algues sont connues pour sa quantité massive d'iode, ce qui est bon pour la glande thyroïde (mais si vous souffrez d'hyperthyroïdie, vous devez faire attention à l’excès d'iode). Non seulement la thyroïde aide-t-elle à maintenir votre taux métabolique à un bon niveau, mais elle aide également vos cheveux, la peau et les ongles à se développer.


Santé thyroïdienne et métabolisme
 
L'iode aide le corps à produire de la thyroxine et de la triiodothyronine, deux des hormones thyroïdiennes les plus importantes. L'iode et l'hormone thyroïdienne sont également vitales pour le système nerveux central des nouveau-nés, de sorte que des niveaux équilibrés d'iode sont extrêmement importants pour les cellules du cerveau et le système nerveux du bébé. Une légère carence en iode est très fréquente compte tenu des faibles niveaux d'iode dans la plupart de nos aliments. Une déficience légère en iode peut entraîner une hypothyroïdie, ou des problèmes de liés à la faible activité de la thyroïde, tels que le gain de poids, la fatigue et la dépression. Cependant, il est important de comprendre que l’excès d'une bonne chose - dans ce cas, l'iode - peut également causer des problèmes avec l'hormone thyroïdienne. La quantité d'iode recommandée est généralement d'environ 150 µg par jour.
 
En fonction de l'origine de vos algues et du type, elles peuvent contenir plus ou moins d'iode que d'autres. Le varech et les autres algues marron contiennent plus d'iode que les formes vertes. La Kombu, contient 100 à 1 000 fois l'iode de la Nori.
 

Elle aide à lutter contre le diabète
 
Les algues contiennent des composés qui ont démontré qu’ils aidaient à stabiliser les taux de glycémie. Les algues brunes contiennent un composé appelé fucoxanthine, qui aide à lutter contre l'obésité, à réduire la résistance à l'insuline et à maintenir un taux de glycémie sain. Les algues contiennent également un type de fibre différent qui permet de ralentir le taux d'absorption des hydrates de carbone après avoir mangé, ce qui ralentit la vitesse à laquelle ces glucides affectent le sucre dans le sang. Dans une étude, il a été reporté pour un groupe qui consommait un supplément d'algues en poudre, une diminution de 12% du taux de sucre dans le sang, ainsi qu'une légère réduction du taux d'hémoglobine A1C. L'hémoglobine A1C est une mesure du taux de glycémie sur une période de 2 à 3 mois. Cependant, d'autres recherches sont nécessaires dans le domaine de la prévention des maladies, liées à la quantité et aux types d'algues pour une santé optimale et la prévention du diabète.


Lutte contre le cancer, équilibre les hormones
 
Un autre formidable aspect de la consommation d’algues est qu'elle peut aider à réguler les niveaux d'œstrogènes et d'estradiol (une forme d'œstrogènes) dans le corps. La régulation des œstrogènes aide à prévenir le cancer du sein. On pense même que les Japonais, qui mangent beaucoup d'algues, souffrent également moins du cancer du sein et d'autres problèmes liés à l'hormone féminine. On pense également que les algues contribuent à réduire les effets du syndrome prémenstruel et à améliorer les problèmes de fertilité féminine.
 
La fibre soluble unique contenue dans les algues aide à prévenir le cancer du côlon, et d'autres composés, trouvés dans le varech, le wakame et le kombu, contribuent à empêcher les cellules cancéreuses de se propager et de se multiplier.


Santé cardiovasculaire
 
Les algues sont en fait très bonnes pour le cœur et la santé des vaisseaux sanguins. Les antioxydants puissants dans les algues contribuent à réduire la pression artérielle, à prévenir les caillots sanguins et à réduire l'inflammation. Les algues contribuent également à réduire les LDL, les triglycérides et le taux de cholestérol total chez ceux qui les mangent régulièrement. Plusieurs études montrent qu'une prise adéquate d'algues peut réduire la pression artérielle chez les enfants, les adultes et les personnes âgées.


Une fonction immunitaire en bonne santé
 
Les algues sont un stimulant puissant pour votre système immunitaire en raison des composés de plantes marines qui alimentent votre système immunitaire, calment vos allergies et combattent les agents pathogènes qui causent des maladies. Les polysaccharides des plantes marines exercent un fort effet antiviral sur le corps, éliminant les virus qui causent des infections chez l'homme. Des études montrent que ces composés sont particulièrement efficaces contre les virus humains comme l'herpès et le VIH.


Intestins en bonne santé
 
Les algues contiennent une variété de substances comme les agars, les carageenans et les fucoidans qui travaillent dans l'intestin comme prébiotiques, créant de la nourriture et des nutriments pour nourrir les bactéries saines dans l'intestin. En outre, les riches fibres solubles permettent d'assurer une bonne digestion et des mouvements intestinaux réguliers. À leur tour, des bactéries saines dans l'intestin produisent un composé appelé butyrate, qui a des effets anti-inflammatoires dans le système digestif, contribuant ainsi à diminuer l'inflammation et à lutter contre le cancer du côlon.


Faites attention l’excès est l’ennemi du bien
 
En très grandes quantités, l'abondance d'iode des algues peut créer des troubles avec la thyroïde, provoquer des affections hyperthyroïdiennes ou contribuer réellement au cancer de la thyroïde (cependant, il convient de noter que ce serait très rare et seulement un risque lorsque de très grandes quantités d’algues sont consommées sur de longues périodes). Une ou deux cuillères à soupe d'algues brunes par semaine vous donneront suffisamment de bénéfices sans créer de problèmes de santé. La Nori (le genre d'algues sur votre rouleau de sushi), a une teneur en iode plus faible, donc il faudrait manger beaucoup de sushi pour qu'elle cause des problèmes.
 
Les algues peuvent également porter leur part de toxines, d'arsenic et d'autres métaux lourds, et même des rayonnements potentiels provenant des déchets nucléaires de l'effondrement de Fukushima selon l’endroit où elles ont été cultivées. Les métaux lourds peuvent également s'accumuler dans les plantes marines au fil du temps, créant des niveaux dangereusement élevés de toxines comme l'arsenic trouvé dans la hijiki. Les choix, les meilleurs et les plus sûrs sont les algues certifiées cultivées organiquement, comme les marques Maine Coast ou Eden Foods.
 
Que faire avec des algues ? J'adore acheter la Nori grillée et l'utiliser pour enrouler. Vous pouvez ajouter à certaines salades de thon, quelques pousses et une tranche d'avocat et vous avez un déjeuner plein de nutriments et à faible teneur en glucides. Ou, enveloppez autour d'un tas de légumes, d'œufs brouillés ou d'houmous, ou mettez-en un peu dans votre smoothie ! Saupoudrez de la dulse sur les salades et les soupes, utilisez le varech en lieu et place du sel dans les plats cuisinés ou ajoutez une feuille ou deux de kombu à vos haricots et qui les feront ressortir parfaitement. On peut se procurer des granulés de varech à mettre dans des soupes, des œufs brouillés ou même des sauces à la tomate.
 
Les algues sont un superaliment et valent la peine d'être ajoutées à votre liste de favoris. Faites juste en sorte de ne pas exagérer ! Prenez du plaisir !



D'autres articles populaires :

Graines de citrouille – Le super aliment naturel oublié

Pourquoi manger des canneberges toute l'année

Qu'est-ce que le Jaquier ?

Recette de chips à la pomme Paleo

 

 
         


 
Resources :
English, Nick. The Green Superfood you are not
Eating but Should Be. Huffington Post. (2013). Retrieved from http://www.huffingtonpost.com/2013/08/21/superfood-seaweed-health-benefits_n_3786076.html
English, Nick. Superfood: Seaweed. Retrieved from http://greatist.com/health/superfood-seaweed
Petre, Alina, MS, RD. Why Seaweed is Super Healthy and Nutritious. Retrieved from https://authoritynutrition.com/seaweed-healthy-nutritious/

© 2004-2018 ToutsurlesAbdos.Com - Exercices pour de superbes abdos, Entraînement pour un ventre plat, Comment perdre son ventre.

Nous prenons votre vie privée très au sérieux. Notre politique de confidentialité est ici.