Le Romarin : les avantages pour la santé du cerveau, les douleurs, le cancer, l'inflammation, et PLUS

par Mike Geary, spécialiste en nutrition diplômé 
& Cat Ebeling, RN, BSN – coauteurs : La Cuisine Brûleuse de Graisses 
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement
Stoppez votre Diabète

 
Je vous ai montré dans de précédents articles comment les herbes et les épices la plupart du temps contiennent beaucoup plus d'antioxydants que les fruits ou les légumes... le romarin est un de ces exemples parfaits.

L'odeur riche et savoureuse du romarin fait penser à une délicieuse cuisine méditerranéenne, mais l'odeur du romarin devrait plutôt vous faire penser à une thérapie naturelle et puissante anti-vieillissement. En fait, le romarin pourrait être l'un des aliments clés pour ralentir et même inverser de nombreux aspects du vieillissement ! Non seulement cette herbe ajoute beaucoup de goût dans les rôtis, les soupes, les ragoûts et autres plats, mais elle est aussi une grande source de fer, de calcium, de vitamine B6 et aussi certains substances phytochimiques puissantes anti-vieillissement. Le romarin fait partie de la même famille que la menthe, l'origan, le thym, le basilic et la lavande, et a été utilisé pendant des années comme solution médicamenteuse à de nombreux problèmes, surtout ceux qui traitent la santé avec le vieillissement.

Cette super herbe contient des composés qui stimulent le fonctionnement du cerveau, améliore l'humeur et la mémoire, augmente le flux sanguin, recharge le système immunitaire et aide à la digestion. Ses puissants composés anti-inflammatoires soulagent la douleur, la désintoxication du corps, et rend votre peau plus jeune. L'arôme délicieux et apaisant du romarin est également lié à la diminution du stress et de l'anxiété.

Le romarin contient une foule de propriétés anti-vieillissement, les plus remarquables étant sa capacité à améliorer la mémoire et la concentration, surtout chez les personnes âgées. C'est une source riche en antioxydants et composés anti-inflammatoires connus pour être la clé de sa capacité antivieillissement, y compris l'acide rosmarinique, l'acide caféique, l'acide betulic et le carnosol.

Un groupe de Burnham Institut de recherche médicale a rapporté un ingrédient clé dans le romarin qui cible spécifiquement les dommages des radicaux libres dans le cerveau. La substance connue sous le nom d'acide carnosique ou CA peut effectivement protéger le cerveau contre les AVC et d'autres maladies neuro-dégénératives, y compris la maladie d'Alzheimer et le vieillissement normal du cerveau, et selon une étude publiée dans le Journal Cell, l'acide carnosique est particulièrement utile dans la protection contre la neurodégénérescence beta induite-amyloïde dans l'hippocampe, l'un des facteurs clés dans le développement de la maladie d'Alzheimer.

Les scientifiques ont identifié le CA comme une substance qui est activée uniquement lorsque cela est nécessaire; dans ce cas, elle s'active seulement quand il y a des dommages des radicaux libres. Elle est donc spécifique à la réparation de ce qui est endommagé dans le corps. Ce type d'action est appelée "thérapeutique pathologique activé" ou PAT. La PAT est beaucoup plus bénéfique que de nombreux médicaments qui créent des effets secondaires répandus sur tout le corps, l'acide carnosique est à l'étude comme traitement médical pour des troubles du cerveau qui résultent du vieillissement.

Selon la recherche en psychopharmacologie, le romarin exerce d'autres effets bénéfiques sur la puissance du cerveau en améliorant les niveaux de concentration et de mémoire. Le romarin contient un autre composant chimique puissant, le 1,8-cinéole qui a été scientifiquement testé sur 20 sujets humains, les résultats ont montré que plus cette substance était concentrée, meilleures étaient les performances cognitives de la personne.

Le romarin est aussi très efficace contre le cancer. Les recherches publiées sur les rapports d'Oncologie révèlent que l'extrait de romarin éthanolique inhibe la croissance cellulaire dans les cellules de leucémie et de cancer du sein, ainsi que des propriétés anti-inflammatoires et anti-oxydantes puissantes. Et pourtant, une autre étude de Bioscience, Biotechnology et Biochemistry révèle que le romarin pourrait être un "agent anti-inflammatoire et anti-tumorale à base de plantes" très efficace.

Il y a une autre raison d'apprécier le goût du romarin sur vos grillades. Selon le journal Food of Science, le romarin inhibe la formation des amines hétérocycliques (SHTC), des composés cancérigènes qui sont créés lorsque la viande est grillée ou poêlée.

Voici un article qui vous explique pourquoi toujours faire mariner la viande dans des herbes avant de la griller, afin de réduire les carcinogènes.

L'une des fonctions les plus importantes du romarin est son action anti-inflammatoire. Le Carnosol et le Carnosique sont deux composés puissants antioxydants et anti-inflammatoires qui réduisent l'inflammation, aident contre la goutte, l'arthrite et les douleurs musculaires de blessures sportives.

Les composés anti-inflammatoires aident également à réduire l'inflammation dans les vaisseaux sanguins en aidant à prévenir les maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. Le romarin est un analgésique efficace qui peut soulager les maux de tête, surtout les migraines, ainsi que les douleurs articulaires, les douleurs chirurgicales, et les spasmes.

La dégénérescence maculaire, l'une des maladies les plus courantes liées à l'âge peut être réduite avec l'acide carnosique dans le romarin. Dans une étude publiée dans la revue Investigative Ophthalmology & Visual Science, Stuart A. Lipton, M.D., Ph.D et ses collègues de l'Institut Sanford-Burnham Medical Research indiquent que l'acide carnosique favorise la santé des yeux, en particulier les troubles oculaires liés à l'âge.

Vous avez besoin d'être plus convaincu des propriétés anti-vieillissement du romarin ?

Le romarin, l'origan et la marjolaine contiennent tous des composés qui aident à gérer les niveaux de glycémie du diabète de type 2, aussi bien que certains médicaments prescrits actuellement contre le diabète.

Le romarin est également un agent antibactérien, en particulier contre les infections de l'estomac, y compris le H. pylori, qui provoque des ulcères et des infections staphylococciques. En parlant d'estomac, le romarin a été utilisé par de nombreuses cultures comme remède naturel pour les maux d'estomac, les nausées, la constipation, la diarrhée et l'indigestion.

Le romarin a également un effet diurétique sur le corps, ce qui signifie qu'il peut aider les reins à éliminer les toxines, les sels, et même des excès de graisses nocives, tout en aidant à soutenir et à détoxifier le foie.

Bien qu'il soit sans danger à faibles doses, soyez conscient que de très fortes doses de romarin peuvent déclencher des vomissements, des spasmes, et une fausse couche. Par conséquent, si vous êtes enceinte, évitez de fortes doses de romarin, sauf si vous l'utilisez juste comme herbe pour assaisonner vos aliments.

Le romarin est assez puissant pour réellement interférer avec certains médicaments, vérifiez avec votre médecin si vous prenez des médicaments anticoagulants, des inhibiteurs de l'ECA (pression artérielle), des diurétiques, ou du lithium.

Comment obtenir plus de romarin dans votre alimentation ?

Frais ou séché, le romarin est excellent dans les marinades, en friction, vinaigrettes et sauces, utilisez-le donc aussi souvent que possible comme ingrédient dans vos plats. Il est très bien pour du poisson, du poulet, de la viande, des sauces, des assaisonnements, des légumes ou des salades. Essayez le romarin en infusion : ajoutez une cuillère à café de romarin à de l'eau bouillante, laissez infuser pendant 15 minutes et ajoutez un filet de citron avec une touche de miel. Enlevez les morceaux de romarin avant de boire. Vous pouvez également ajouter du romarin et des câpres dans vos oeufs brouillés du matin pour obtenir ses bienfaits.

Le romarin existe également séché ou en poudre dans des capsules, le Dr Al Sears, M.D recommande de prendre jusqu'à deux capsules de 400 mg trois fois par jour, mais évitez si vous êtes enceinte, si vous avez une pression artérielle élevée ou des crises d'épilepsie. Vous vous sentirez en meilleure santé et plus jeune en peu de temps !



signature
Mike Geary
Spécialiste en Nutrition Diplômé
Entraîneur Personne Diplômé
Auteur – ToutsurlesAbdos.com 
Coauteur – La Cuisine Brûleuse de Graisses
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement
Stoppez votre Diabète

 

    
 

Autres ressources santé populaires :


Références

Azad N. Rasooliijazi, H., Joghatiie, M.T., Soleimani, S., Neuroprotective Effects of Carnosic Acid in an Experimental Model of Alzheimer’s Disease in Rats, Cell Journal, 2011 Spring; 13(1): 39–44. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3652539/

Cheng, Tai, Anti-proliferative and antioxidant properties of rosemary Rosmarinus officinalis,
Oncology Reports, Jun;17(6):1525-31. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/17487414

Ehrlich, Steven D.  N.M.D., Possible Interactions with Rosemary, University of Maryland Medical Center, May 2007.
http://umm.edu/health/medical/altmed/herb-interaction/possible-interactions-with-rosemary

Lipton, Stuart, M.D., Ph.D., Satoh, Takomi, M.D., Ph.D., Neurological Protection From Rosemary, Medical News Today, October, 2007.
http://www.medicalnewstoday.com/releases/87172.php

Moss, M., Oliver, L., Plasma 1,8-cineole correlates with cognitive performance following exposure to rosemary essential oil aroma Therapeutic Advances in Psychopharmacology, June 2012, 2(3): 103–113.http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3736918/

Nordqvist, Joseph, Rosemary: health beneftis, precautions, drug interactions, Medical News Today, September 2105. http://www.medicalnewstoday.com/articles/266370.php

Organic Facts, Health Benefits of Rosemary
https://www.organicfacts.net/health-benefits/herbs-and-spices/rosemary.html

Puangsombat, K., Smith, JS., Inhibition of heterocyclic amine formation in beef patties by ethanolic extracts of rosemary, Journal of Food Science, 2010 Mar;75(2):T40-7. doi: 10.1111/j.1750-3841.2009.01491.x. http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/20492265

Sanford-Burnham Medical Research Institute. “Compound found in rosemary protects against macular degeneration in laboratory model.” ScienceDaily. ScienceDaily, 27 November 2012. www.sciencedaily.com/releases/2012/11/121127154205.htm

Satoh, Kosaka, Itoh, Kobayashi, Yamamoto, Shimojo, Kitajima, Cui, Kamins, okamoto, Izumi, Shirsawa, Lipton, Carnosic acid, A catechol-type electrophilic compound, protects neurons both in vitro and in vivo through activation of the Keap1/Nrf2 pathway via S-alkylation of targeted cysteines on Keap1, Journal of Neurochemistry Volume 104, Issue 4, pages 1116–1131, February 2008.  http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/j.1471-4159.2007.05039.x/abstract

Sears, Al, M.D., 100 Years Old and Counting, Alsearsmd.com http://content.alsearsmd.com/?yuUwTNxrfLfINgGbhmnCVJrNJtW7tfwQy

© 2004-2018 ToutsurlesAbdos.Com - Exercices pour de superbes abdos, Entraînement pour un ventre plat, Comment perdre son ventre.

Nous prenons votre vie privée très au sérieux. Notre politique de confidentialité est ici.