Gingembre : 9 façons dont ce super aliment protège votre santé (lutte contre le cancer, aide la perte de graisses, soulage les maux de ventre, etc)
 
par Mike Geary, spécialiste en nutrition diplômé 
& Cat Ebeling, RN, BSN – coauteurs : La Cuisine Brûleuse de Graisses 
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement
Stoppez votre Diabète

 
dried ginger isolated on whiteLe gingembre a toujours été là, et il y a de très bonnes raisons pour lesquelles vous devriez en avoir régulièrement. Le gingembre a une réputation de longue date pour être un médicament très utile en médecine traditionnelle et alternative. J'utilise le gingembre pour tant de plats, thés et autres raisons médicinales... il est précieux pour votre santé. De plus, il a un délicieux goût unique léger et rafraîchissant. Il y a beaucoup d'autres façons de consommer le gingembre en dehors du fait d'être tout simplement un accompagnement à sushi, et nous allons le montrer ci-dessous.

Le gingembre est l'un des médicaments naturels les plus puissants (sans effets secondaires nocifs) avec de grandes capacités pour de nombreuses maladies (même graves) que vous pouvez éventuellement trouver. Seriez-vous surpris d'apprendre que le gingembre est très étroitement lié au curcuma, un autre activateur de santé super-puissant ?

Le gingembre est plus puissant que plusieurs préparations pharmaceutiques, y compris la Dramamine (un médicament pour le mal de mer), certains types de chimiothérapie, et des médicaments anti-inflammatoires, sans les effets secondaires nocifs. Bien que plusieurs des composants dans le gingembre sont encore à l'étude, deux éléments principaux ressortent comme étant très efficaces, l'un s'appelle le gingerol et se trouve principalement dans le gingembre frais et l'autre est le shogaol et se trouve dans le gingembre séché.

Anti-inflammatoire et antioxydant

Comme vous le savez déjà, l'oxydation et l'inflammation sont quelques-uns des principaux contributeurs aux maladies graves et chroniques telles que le cancer, les maladies cardiaques, l'arthrite et la maladie d'Alzheimer. La capacité du gingembre à arrêter l'inflammation et agir comme antioxydant extrêmement puissant est du fait qu'il peut aider à prévenir, ralentir ou même arrêter l'avance de maladies graves.

Réduit la douleur et l'inflammation de l'arthrite

Le composé anti-inflammatoire, le gingerol, aide à réduire la douleur et l'inflammation et améliorer la circulation chez les personnes souffrant d'arthrose et même d'arthrite rhumatoïde lorsqu'elles en consomment régulièrement. Selon George Mateljan du World's Healthiest Foods, deux études portant sur des patients souffrant d'arthrite ont constaté que 75% ont déclaré un soulagement de la douleur et d'enflure. D'après une étude publiée dans le numéro de Novembre 2003 de Life Sciences, le 6-gingerol inhibe la production de radicaux libres hautement réactifs. Dans une autre étude de février 2005 du Journal of Aleternative and Complementary Médecine, le gingembre empêche la formation de composés pro-inflammatoires de cytokines et de chimiokines dans le revêtement des articulations, ainsi que d'autres composés inflammatoires dans le cartilage articulaire et les cellules immunitaires. Le gingembre est également très efficace pour prévenir les douleurs musculaires, la raideur ainsi que l'inflammation de l'exercice.

Combattre le cancer

Le gingembre est si puissant, qu'il peut lutter contre le cancer et effectivement réduire les tumeurs et détruire les cellules souches cancéreuses. Dans un article intitulé, "Ginger and Cancer" par Kelley Herring, publiée dans le US Wellness Meats, le 6 mai 2016, Kelley rapporte que bien que la chimiothérapie tue les cellules cancéreuses et les cellules saines dans le corps, elle peut laisser des cellules souches cancéreuses mortelles, ce qui peut permettre le retour de nouvelles tumeurs cancéreuses. Selon Kelley et le Journal of Pharmacology and Therapeutics :

"Les cellules souches cancéreuses (CSCs), qui comprennent une petite fraction des cellules cancéreuses, sont considérées comme constituant l'origine de la plupart des tumeurs humaines... De nombreuses études suggèrent également que les cellules souches cancéreuses servent de base à des métastases".

Le gingembre contient un autre composé puissant, le 6-shogaol, qui d'après une étude réalisée en 2015, est très efficace pour tuer les cellules souches cancéreuses dans le cancer du sein. Le shogaol a été comparé aux médicaments de chimiothérapie, au taxol et à la curcumine du curcuma. Le composé qui se trouve dans le gingembre s'est avéré plus efficace, en particulier contre des cellules souches cancéreuses. L'article de Kelley ("Ginger and Cancer") poursuit en déclarant que le taxol pourrait ne pas correspondre à la même activité que le shogaol même avec 10.000 fois plus ! La meilleure chose à propos de cette étude est que les propriétés puissantes du gingembre qui luttent contre le cancer se produisent sans effets secondaires nocifs résultats de chimiothérapie.

Le gingerol a également été montré, selon une étude de l'Institut Hormel de l'Université du Minnesota, comme étant actif contre la croissance de cellules colorectales dans le cancer du côlon. Des extraits de gingembre ont été montrés dans des études scientifiques, pour avoir des effets antioxydants, anti-inflammatoires et anti-tumoraux sur des cellules humaines et des cellules cancéreuses. Dans une étude de l'Université du Michigan, le gingerol tue les cellules cancéreuses de l'ovaire. Le cancer de l'ovaire est pensé être causé en partie par l'inflammation, et parce que le gingembre a un effet anti-inflammatoire puissant sur les cellules et réduit les indicateurs inflammatoires clés, il réduit les chances de développement du cancer de l'ovaire et diminue les capacités de tumeur. Alors que la chimiothérapie classique supprime également les mêmes marqueurs inflammatoires, en plus de détruire les cellules saines de l'organisme et la fonction immunitaire, mais aussi la possibilité de créer une résistance aux médicaments. Les cellules cancéreuses exposées au gingembre ne deviennent pas résistantes. Le cancer de l'ovaire est souvent considéré comme silencieux, tueur mortel, donc une once de prévention sous la forme de gingembre est fortement conseillée pour la plupart des femmes en âge de procréer et en âge de menstruer.

Combat les nausées

Le gingembre a longtemps été connu comme une aide digestive, en particulier pour les nausées et le mal des transports. En fait, il a été prouvé travailler mieux que la Dramamine, l'un des médicaments les plus connus pour le mal des transports. Le gingembre est particulièrement utile pour aider les femmes enceintes qui éprouvent des "nausées matinales", y compris sous la forme la plus sévère, l'hyperemesis gravidum. La chose importante à noter ici est que, contrairement à la plupart des médicaments anti-nausée qui peuvent causer des malformations congénitales, le gingembre n'a pas d'effets néfastes pour la grossesse. NOTE : bien que le gingembre soit considéré comme sûr, vérifiez auprès de votre médecin avant de consommer du gingembre si vous êtes enceinte. Des doses élevées peuvent éventuellement augmenter le risque de fausse couche.

L'action anti-nausées du gingembre est également très utile pour les nausées et les vomissements de patients post-opératoires, et utile pour les patients en chimiothérapie avec des nausées et des vomissements de traitements standards du cancer.

Alzheimer et le fonctionnement du cerveau

Le gingembre et son cousin, le curcuma, sont des armes connues contre la maladie d'Alzheimer. Certaines recherches sur les facteurs inflammatoires d'Alzheimer impliquées dans la maladie démontrent que la curcumine également trouvé dans le curcuma, ainsi que le gingérol, inhibent non seulement, mais aussi inversent les plaques amyloïdes dans le cerveau, associées à la maladie d'Alzheimer. Un autre antioxydant du gingembre, la zingerone, neutralise les radicaux libres peroxynitrites, un autre facteur important dans la maladie d'Alzheimer et d'autres maladies neurologiques.

Dans une autre étude sur le gingembre, il a été montré que le gingembre pourrait effectivement inverser les comportements dysfonctionnels causés par la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence. Le gingembre a également des fonctions de barrière contre l'acétylcholinestérase (une enzyme qui décompose l'acétylcholine) similaires à plusieurs médicaments populaires pour la maladie d'Alzheimer, mais sans les effets secondaires terribles. L'acétylcholine est une importante substance chimique du cerveau, nécessaire à l'apprentissage et la mémoire.

Le gingembre affirme un effet très positif sur les capacités mentales, même chez les personnes en bonne santé. Le gingembre a été démontré dans des études pour améliorer la capacité cognitive, et améliorer la fonction cérébrale globale, tout en réduisant le stress oxydatif. Et puisque le gingembre est aussi un stimulant, il contribue à augmenter la vigilance mentale sans énervement comme peut causer la caféine.

Le MSG ou le glutamate monosodique, un ingrédient commun dans les aliments asiatiques et les viandes transformées et d'autres aliments, est considéré comme un excitotoxin nuisible et une neurotoxine. Le gingembre aide à protéger et à réduire la toxicité de cet ingrédient. Le MSG a été lié à la maladie d'Alzheimer, la sclérose en plaques, la maladie de Parkinson et l'ADD.

Maintient d'une glycémie saine dans le diabète

Comme le nombre de personnes avec du diabète augmente, les études sur des substances naturelles qui peuvent aider à contrôler cette maladie mortelle et très répandue augmentent aussi. Bien que ce domaine de recherche soit relativement nouveau, le gingembre a été montré pour avoir des propriétés anti-diabétiques assez efficaces. Dans une étude publiée dans l'International Journal of Food Sciences and Nutrition, la consommation de gingembre a un effet très positif sur l'état de la glycémie, le profil lipidique et d'autres marqueurs inflammatoires de cette maladie. Le gingembre réduit également : la glycémie à jeun, l'HbA1C (une mesure importante de dommages aux globules rouges causés par une glycémie élevée), la résistance à l'insuline, les triglycérides, le cholestérol total, la protéine C-réactive (un marqueur inflammatoire indicatif d'une maladie cardiaque), et la prostaglandine E2, un autre marqueur inflammatoire. Les chercheurs ont conclu : "Le gingembre... devrait être considéré comme un traitement efficace pour la prévention des complications du diabète".

Une autre étude sur le gingembre a montré une baisse de la glycémie à jeun de 12%, et une baisse de l'HbA1c de 10%, ainsi qu'une réduction de 28% du ratio ApoB/ApoA-I et une réduction de 23% des marqueurs pour les lipoprotéines oxydées,  facteurs majeurs de risque dans les maladies cardiaques, l'une des principales complications du diabète.

Combat des maladies et accidents vasculaires cérébraux

Comme mentionné ci-dessus, le gingembre fonctionne également contre les maladies cardiaques, en abaissant le rapport ApoB/ApoA-I. Le rapport ApoB/ApoA-I est une mesure qui est plus précise que le taux de cholestérol pour estimer l'équilibre entre les différents types de lipoprotéines dans le sang, ce qui favorise la formation de plaques dans les artères conduisant à une maladie cardiaque. La recherche sur des souris, publiée dans le Journal of Nutrition, mai 2000, a montré une réduction des plaques artérielles de 44%, une réduction des triglycérides de 27%, une réduction du VLDL (le type le plus NOCIF du cholestérol) de 53%, une réduction du cholestérol LDL de 33%, et une réduction de l'oxydation et d'agrégation des LDL. Les chercheurs ont conclu que la consommation alimentaire de gingembre ralentit considérablement le développement des lésions athérosclérotiques qui conduisent à des crises cardiaques et accidents vasculaires cérébraux.

Anti-coagulation

Les plaquettes sont une partie du sang qui peuvent se regrouper, créant des caillots qui bloquent les artères et les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne des crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux et une thrombose veineuse profonde. Certaines substances dans les plaquettes peuvent les rendre plus susceptibles de se regrouper. Le gingembre aide à réduire l'agrégation plaquettaire de manière significative, mais vérifiez avec votre médecin si vous prenez tout type de médicaments pour cette condition.

Brûle les graisses et augmente le métabolisme

Le gingembre en tant que aliment brûleur de graisses stimule le métabolisme et la thermogenèse, ce qui signifie que vous brûlez les graisses plus rapidement. Certaines recherches indiquent que le gingembre peut aider à stimuler votre métabolisme d'environ 5%, et augmenter votre combustion potentielle des graisses jusqu'à 16%. En outre, le gingembre aide à supprimer votre appétit, boire une tasse ou deux de thé au gingembre avant le repas permettra de réduire la consommation d'aliments.

Le gingembre est également très apprécié pour plusieurs autres problèmes de santé, y compris :

L'augmentation de la fonction immunitaire, la réduction de la douleur, l'atténuation des effets des produits chimiques toxiques, le traitement des maladies du foie gras non-alcoolique (souvent le résultat de trop d'HFCS et de fructose dans le régime alimentaire), la protection des cellules contre les rayonnements, la lutte contre la migraine, le traitement de l'indigestion, la lutte contre les maladies des gencives, rafraîchit le souffle et augmente l'énergie.

Comment faire pour obtenir les avantages du gingembre ?

Le gingembre se présente généralement sous deux formes : une racine de gingembre fraîche ou séchée. Le gingembre frais contient le plus de gingerol, mais la forme sèche contient plus de shogaol pour la lutte contre le cancer. Une fois cuit, le principal ingrédient actif dans le gingembre est la zingerone.

Il existe de nombreuses façons de profiter des avantages du gingembre, pour un goût rafraîchissant -- essayez d'ajouter un peu de gingembre frais ou séché dans vos smoothies, ou faites du thé en le faisant mijoter, coupez le gingembre en tranches avec une touche de citron et du miel ou du sirop d'érable. Vous pouvez aussi hacher le gingembre et l'ajouter à votre vinaigrette saine préférée, ou à de la viande marinée combiné à du soja, du citron, de l'ail haché et une touche de miel. N'oubliez pas d'ajouter du gingembre à votre prochaine poêlée, et souvenez-vous de manger du gingembre avec vos sushis ! Vous pouvez également trouver de nombreux sachets de thés avec du gingembre pour une délicieuse tasse de thé au gingembre. Personnellement, je prends aussi 1-2 capsules d'un supplément de gingembre chaque jour, juste du gingembre en poudre dans des capsules.

Cocktail et infusions au gingembre !

Si vous êtes comme moi, vous aimez avoir à l'occasion un cocktail ou deux avec des amis ou de la famille. Nous avons parlé du fait dans des articles précédents que la consommation modérée d'alcool (1-2 verres par jour max) pouvait avoir des avantages pour la santé à long terme et que les buveurs modérés vivent plus longtemps que les non-buveurs ou les buveurs excessifs... Ce qui signifie que la dose fait le poison... et que l'alcool est considéré comme une "toxine", et que de petites quantités régulières améliorent notre santé et vous aide à vivre plus longtemps.

Quoi qu'il en soit, revenons à la question des infusions au gingembre... À mon avis, si vous désirez un cocktail alcoolisé, cela pourrait aussi bien être le plus sain possible des cocktails !

Afin de rendre les cocktails les plus sains possible, j'aime personnellement découper de la racine de gingembre et en mettre dans des bocaux maison avec de la vodka ou de la tequila pendant plusieurs semaines à "infuser", de sorte que l'alcool puisse extraire les puissants antioxydants et phytochimiques du gingembre. Après quelques semaines de "trempage" dans la tequila ou la vodka, vous pouvez verser l'alcool et la racine de gingembre hachée dans un mixer, réduire en purée pendant une minute (ce qui aide à libérer une tonne de saveur et de nutriments en plus), puis filtrer les morceaux. Vous vous retrouvez ainsi avec un cocktail de gingembre ultra riche en antioxydants que vous pouvez mélanger avec un club soda, du kombucha, ou d'autres mélanges préférés pour faire des cocktails sains et délicieux ! Oui, des cocktails pour lutter contre l'inflammation !

Notez que l'alcool permet d'extraire beaucoup plus de phytochimiques bénéfiques du gingembre que l'eau chaude, il est donc émis l'hypothèse que vous pouvez obtenir plus de composés de gingembre actifs de l'infusion du gingembre avec de l'alcool que toute autre méthode. De toute évidence, gardez vos cocktails au gingembre avec une consommation modérée, car trop d'alcool compenserait les avantages pour la santé des infusions de gingembre.

Un mot d'avertissement : vérifiez auprès de votre médecin si vous prenez des médicaments, le gingembre peut augmenter l'action de certains médicaments. Et, méfiez-vous de manger/boire trop de gingembre tard dans la nuit, il peut agir comme un stimulant léger !

Si vous avez aimé cet article sur les avantages incroyables du gingembre pour votre santé, s'il vous plaît partagez-le avec vos amis sur Facebook et autres médias sociaux. 

Pour votre santé !
 
signature
Mike Geary
Spécialiste en Nutrition Diplômé



D'autres informations essentielles :


Santé des hommes :  Quelle est la cause RÉELLE des problèmes d'érection ? (Les médications ne rendent-elles pas les choses PIRES finalement ?)

 

Diabètes : 3 Nutriments puissants pour RENVERSER le Diabète de type 2 (plus des épices pour contrôler votre glycémie)

 

Hemorroides :  Mettre fin à votre douleur et à l’embarras de façon permanente (une personne sur deux est une victime)



 

Références :

Kelley Herring, Three Natural Cancer Benefits of Ginger, US Wellness Meats, May 2016.
http://blog.grasslandbeef.com/three-natural-cancer-benefits-of-ginger

Joe Leech, RD, 11 Proven Health Benefits of Ginger (No. 5 is Insane), Authority Nutrition, April 2016.
https://authoritynutrition.com/11-proven-benefits-of-ginger/

George Mateljan, Ginger, World’s Healthiest Foods, The George Mateljan Foundation, © 2001-2016.
http://www.whfoods.com/genpage.php?tname=foodspice&dbid=72

Joe Mercola, OD, Ginger’s many evidence based health benefits revealed, Mercola.com, June 2014.
http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2014/06/30/ginger-health-benefits.aspx

Nafiseh Shokri Mashhadi, Reza Ghiasvand, Gholamreza Askari, Mitra Hariri, Leila Darvishi, and Mohammad Reza Mofid, Oxidative and Anti-Inflammatory Effects of Ginger in Health and Physical Activity: Review of Current Evidence

Internal Journal of Preventative Medicine, April 2013, 4(Suppl 1): S36–S42.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3665023/

Nesher, Ginger as Natural Remedy for Alzheimer’s and some Other Diseases, Alzheimer’s review blogspot, Feb 2010.
http://alzheimers-review.blogspot.com/2010/02/ginger-as-natural-remedy-for-alzheimers.html

Sayer Ji, A Modest Dose of Ginger Improves 8 Markers of Diabetes, GreenMedinfo, Feb 2014.

http://www.greenmedinfo.com/blog/modest-dose-ginger-improves-8-markers-diabetes-type-2

Megan Ware, RDN, LD, Ginger: Health Benefits, Facts, Research, Medical News Today, January 2016.
http://www.medicalnewstoday.com/articles/265990.php?page=2

Carolanne Wright, Ultimate brain food – Increase memory, reduce the risk of Alzheimer’s and protect against multiple sclerosis with ginger, Natural News, September 2013. http://www.naturalnews.com/042091_ginger_mental_health_brain_food.html#ixzz4AuIbkMpf

© 2004-2018 ToutsurlesAbdos.Com - Exercices pour de superbes abdos, Entraînement pour un ventre plat, Comment perdre son ventre.

Nous prenons votre vie privée très au sérieux. Notre politique de confidentialité est ici.