Les oignons & la santé de vos intestins, votre longévité, le cancer, et plus encore !
 
par Mike Geary, spécialiste en nutrition diplômé 
& Cat Ebeling, RN, BSN – coauteurs : La Cuisine Brûleuse de Graisses 
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement
Stoppez votre Diabète

L'oignon oublié et très critiqué, existe depuis les temps anciens et très probablement un aliment de base de nos ancêtres préhistoriques. Il est souvent évité en raison de son goût et son odeur piquante, mais également pour son effet sur la "mauvaise haleine". La forte odeur et le goût proviennent des composés contenant du soufre, aussi responsables des fantastiques avantages des oignons pour la santé.

Les oignons ne reçoivent généralement pas l'honneur d'être un "superaliment" glamour et tendance, mais de façon assez surprenante, le simple oignon est très certainement un superaliment dans sa propre catégorie. Vous connaissez le dicton, "Une pomme par jour...", et bien ce devrait plutôt être, "Un oignon par jour éloigne votre médecin !".

Les oignons sont de la même famille que les légumes racines comme l'ail (une superstar connue), les échalotes, les poireaux et les oignons verts. Ils sont une excellente source de vitamines B, en particulier B6, B1, folate, et la biotine. Ils contiennent également de grandes quantités de vitamine C, du manganèse, du cuivre, du phosphore, du potassium et une quantité massive de phytonutriments et polyphénols antioxydants. Certains des phytonutriments avancés comprennent de la quercétine, et de l'allyle bisulfure. Les oignons contiennent des polyphénols encore plus puissants que leurs cousins, l'ail et les poireaux, ainsi que les tomates, les carottes et les poivrons rouges.

Ces antioxydants font des oignons un anti-histamine naturel (semblable à la médecine pour les rhumes et les allergies), un anti-inflammatoire et un antioxydant. Les polyphénols puissants dans les oignons profitent à l'ensemble du corps, et les rendent extrêmement efficaces dans la prévention ou la lutte contre le diabète, le cancer, les maladies cardiovasculaires et les maladies neuro-musculaires.

L'un des principaux antioxydants polyphénoliques dans les oignons est la quercétine. La quercétine est un ingrédient anti-inflammatoire qui protège non seulement contre les maladies cardiaques, les caillots sanguins, l'hypertension, les maladies urinaires, la prostatite et le cancer, mais il est aussi l'un des anti-histaminiques les plus puissants et naturels, contribuant ainsi à prévenir ou à atténuer les réactions allergiques et asthmatiques.

Selon The World's Healthiest Foods, les oignons sont l'un des dix meilleurs aliments pour la teneur en quercétine, bien qu'elle varie en fonction du type d'oignon, et des conditions de croissance. Selon les ilnformations du Dr Mercola de Wageningen Agricultural Universtity aux Pays-Bas,
 le corps absorbe deux fois plus la quercétine de l'oignon que d'autres aliments comme le thé vert et les pommes.

Médecine anti-cancer

La National Onion Association considère que l'oignon est un aliment majeur anti-cancer. L'oignon, comme l'ail et d'autres légumes allium sont des combattants de nombreux types de cancers, y compris : le cancer du sein, de l'ovaire, de l'utérus, du larynx, de l'œsophage, de l'estomac, du côlon, du rein et de la prostate. Cela est dû en partie à la quercétine, ainsi qu'aux composés soufrés tels que : le disulfure de diallyle (DDS), la S-allylcystéine (SAC), et la S-méthylcystéine (SMC). Bien que la physiologie exacte ne soit pas connue, on pense que ces composés inhibent la croissance des tumeurs et des mutations génétiques, tout en luttant contre les radicaux libres.

Alors qu'une consommation "modérée" (1-2 fois par semaine) d'oignons aide à lutter contre ces cancers, la meilleure pratique est d'environ 80 gr d'oignon par jour. Ce n'est pas vraiment difficile d'ajouter des oignons verts (échalotes) dans vos oeufs le matin, un peu d'oignon rouge coupé en tranches dans votre salade à midi et de prendre une salade de légumes fraîche (avec des oignons) à l'heure du dîner. La cuisson ne supprime pas la puissance des éléments nutritifs de l'oignon, de sorte que des oignons frémissants dans votre soupe et plats cuisinés vous donne encore beaucoup d'avantages pour la santé.

L'oignon, comme l'ail, aide à prévenir des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux et des caillots de sang. Les composés de soufre dans les oignons sont très efficaces dans la prévention de l'agglutination des plaquettes sanguines, qui donnent lieu à la formation de caillots, ce qui signifie qu'ils sont très efficaces dans la prévention de maladies cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les caillots de sang dans d'autres parties du corps (maladie vasculaire périphérique). L'allium et l'allyle bisulfure aident également à créer des vaisseaux sanguins plus souples qui font diminuer la pression artérielle. Les oignons ont également été montré pour aider à réduire les triglycérides et le cholestérol LDL, en particulier lorsqu'ils sont consommés dans le cadre d'un régime alimentaire riche en fruits et légumes.

Effets anti-inflammatoires

La quercétine maintient un statut de haut niveau anti-inflammatoire, ainsi que des propriétés anti-histaminiques. Cela signifie qu'elle contribue à la plupart des états inflammatoires, y compris l'asthme, les allergies, l'arthrite, les maladies cardiaques, la maladie d'Alzheimer, le cancer, et plus encore. L'onionin A, l'un des composés soufrés, inhibe la formation de macrophages qui déclenchent des réactions immunitaires et des réponses inflammatoires, aidant ainsi ceux qui ont des conditions auto-immunes. 

Os, tissu conjonctif, santé des instestins, et avantages pour le diabète

Plusieurs études sur l'homme ont montré qu'une consommation d'oignon fréquente (quotidienne) peut réellement aider à augmenter la densité osseuse chez les femmes post-ménopausées, et aider à prévenir les fractures liées à l'ostéoporose. De plus, la forte teneur en soufre des oignons contribue à renforcer et à soutenir un fort tissu conjonctif dans le corps, y compris les tendons, les ligaments, le cartilage, le collagène et même les cheveux.

Les oignons fournissent des propriétés antibactériennes saines, en aidant à prévenir des caries, des maladies des gencives, des ulcères de h. pylori et des maladies d'origine alimentaire. Des études ont montré que les oignons peuvent être efficaces contre les souches de streptocoques et de porphyromonas gingivalis entre autres bactéries, en particulier avec des oignons crus frais. Donc, le fait d'ajouter des oignons frais à vos salades, salsas, et pique-nique vous assure de ne pas tomber malade !

Les oignons contiennent une fibre prébiotique, l'inuline, qui aide à nourrir et encourager la croissance des bactéries saines de l'intestin créant ainsi un système immunitaire plus fort, il aide également l'absorption, l'assimilation des aliments sains, et réellement votre humeur et votre fonction cérébrale. L'inuline aide aussi à prévenir l'obésité et réduire votre risque de diabète.

Chez les personnes atteintes de diabète de type 2, l'inuline contribue à améliorer les réactions de la glycémie et le maintien d'un niveau de glucose plus stable. Un autre composé dans l'oignon, l'allium cepa, a été montré pour avoir un effet significatif sur l'abaissement de la glycémie dans une autre étude sur des rats, bien que plus de recherches doivent être nécessaires.

Le sommeil et l'humeur

Les oignons ont un effet positif sur le sommeil et l'humeur, en raison de leur teneur en folate. En fait, on pense que les oignons peuvent aider à la dépression, en diminuant la quantité d'homocystéine, un agent inflammatoire dans le corps. En plus d'être dangereux pour le coeur et les vaisseaux sanguins, l'excès d'homocystéine peut également interférer avec les hormones du cerveau comme la sérotonine, la dopamine et la noradrénaline, qui sont toutes des hormones du "bien-être. Ces hormones ont aussi un effet énorme sur le sommeil et l'appétit.

Rhume et grippe

Les américains ont reconnu le pouvoir des oignons pour traiter le rhume et la grippe et l'ont utilisé pendant des années et des années. Même l'Organisation Mondiale de la Santé reconnaît le pouvoir des oignons pour la toux, la congestion, la bronchite et les infections respiratoires. Les oignons ont également été utilisés pendant des centaines d'années comme remède pour les coliques et les vomissements.

Comment choisir un oignon

Différentes variétés d'oignons contiennent différents niveaux de nutriments et de teneur en polyphénols. Les échalotes ont le plus haut niveau de polyphénols, alors que les oignons jaunes ont la teneur en flavonoïdes la plus haute. En règle générale, comme la plupart des légumes, une coloration plus brillante et plus profonde sont le signe de plus de nutriments dans l'ensemble, la consommation d'oignons rouges vous donnera donc le plus de nutriments pour investissement !

Assurez-vous de choisir des oignons bio si vous pouvez, comme les oignons cultivés conventionnellement sont souvent irradiés pour les empêcher de germer, cela tue aussi quelques-uns des éléments nutritifs bénéfiques. Et en parlant de nutriments, saviez-vous que la plupart de ces puissants antioxydants sont plus concentrés dans les couches externes ? Alors, quand vous épluchez des oignons, décollez seulement
 la couche la plus à l'extérieur pour éviter de jeter les meilleures parties de l'oignon. En fait, je coupe et j'utilise même la peau si je fais de la soupe.

Vivre centenaire avec des oignons ?

Une autre chose à propos des oignons... J'ai lu récemment une étude sur la longévité qui a interrogé un grand nombre de centenaires, et l'un des traits communs qu'ils ont trouvé dans l'enquête était que les centenaires semblaient manger beaucoup d'oignons ! Juste une preuve supplémentaire que les oignons sont un superaliment puissant digne de vos repas quotidiens... Je tiens toujours à en ajouter dans mes œufs brouillés, en dés avec du saumon ou dans ma salade de thon, puis sautés avec des légumes mélangés au dîner !

Mangez des oignons avec vos amis, personne ne remarquera votre haleine ! :-)


 
Mike Geary,
Spécialiste en Nutrition Diplômé
Entraîneur Personnel Diplômé
Auteur – Tout sur les Abdominaux 
Coauteur – La Cuisine Brûleuse de Graisses
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement
Stoppez votre Diabète
 
 

D’autres articles de santé importants : 

Fitness : Cette surprenante séance d'entraînement de "mauviette" combat le cortisol et vous fait sécher


Perte de cheveux :  Un "cocktail" naturel inhabituel qui vous aide à restaurer la croissance de vos CHEVEUX ? (pour toutes les personnes atteintes de calvitie)


Alimentation : 9 raisons de manger du MIEL tous les jours

 

References:
- National Onion Association, Greely Colorado 2011. https://www.onions-usa.org/
- Dorant, Van Den Brandt, Goldbohm, Sturmans, Gastroenterology, “Consumption of Onions and a Reduced Risk of Stomach Carcinoma,” 1996.
2 http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0278691503003508, Antimutagenic, antioxidant and free radical scavenging activity of ethyl acetate extracts from white, yellow and red onions, Aug. 2012
- Mercola, What’s new and beneficial about onions, April 2014 http://articles.mercola.com/sites/articles/archive/2014/04/12/onion-health-benefits.aspx
- Onions, World’s Healthiest Foods, http://www.whfoods.com/genpage.php?tname=foodspice&dbid=45
Anya V, The Magic Onion: Things You Didn’t Know Onions Could Do, Living Traditionally, http://livingtraditionally.com/the-magic-onion-things-you-didnt-know-onions-could-do/, November 2015.
- Onions, Wikipedia, https://en.wikipedia.org/wiki/Onion
Ware, Megan, RDN, LD, Onions: Health Benefits, Nutritional Information, Medical News Today, September 2015
 

© 2004-2018 ToutsurlesAbdos.Com - Exercices pour de superbes abdos, Entraînement pour un ventre plat, Comment perdre son ventre.

Nous prenons votre vie privée très au sérieux. Notre politique de confidentialité est ici.