Cet édulcorant artificiel est présenté comme "sain", mais peut endommager votre intestin et votre microbiome.
 
Ne vous laissez pas berner par le marketing des grosses entreprises alimentaires qui présentent cet édulcorant artificiel comme bon pour la santé. Certaines études indiquent qu’il pourrait nuire à votre santé intestinale, ce qui peut indirectement entraîner un gain de poids, des problèmes de peau, des troubles auto-immuns, et plus...
 
par Mike Geary, spécialiste en nutrition diplômé 
& Cat Ebeling, RN, BSN – coauteurs : La Cuisine Brûleuse de Graisses 
Le Top 101 des aliments qui COMBATTENT le vieillissement
Stoppez votre Diabète


Vous cultivez votre propre collection de 'bestioles' dans votre intestin. Est-ce que le Splenda endommage votre santé intestinale ?
 
En fait, en ce moment, vous êtes probablement porteur de plusieurs milliards de ces bestioles. Les hordes de bactéries qui se développent dans votre intestin forment votre propre "microbiome" personnel, et sont d'une importance capitale pour votre santé. En fait, le microbiome et ses effets sur notre santé globale n’est toujours pas bien compris par les scientifiques, mais nous en apprenons tous les jours davantage à ce sujet à mesure que de nouvelles recherches émergent liant la santé de l'intestin à des problèmes de peau, des troubles auto-immuns, le fonctionnement du cerveau, le métabolisme des graisses, et plus encore.
 
Votre microbiome unique est essentiel non seulement pour une bonne digestion, mais aussi votre capacité à synthétiser des vitamines, maintenir une bonne fonction immunitaire, prévenir le cancer et lutter contre l'inflammation.
 
Les bactéries intestinales influencent également fortement si vous êtes en surpoids, obèse ou mince, et si oui ou non vous aurez un diabète de type 2.
 
Alors que l’on pensait que les bactéries qui vivent dans notre intestin avaient peu à voir avec d'autres fonctions biologiques dans nos corps, les scientifiques ont étudié des souches spécifiques de ces bactéries et le rôle important qu'elles jouent dans de nombreuses maladies, y compris les maladies mentales. On a découvert que les bactéries communiquaient directement avec les nombreuses terminaisons nerveuses dans le système digestif et le système nerveux en général, qui communiquaient ensuite avec le corps dans son ensemble, y compris votre cerveau.
 
Dans un article de Medical Newss Today, il a été signalé que, selon "l'American Psychological Association (APA), les bactéries intestinales produisent une gamme de neurochimiques que le cerveau utilise pour la régulation des processus physiologiques et mentaux, y compris la mémoire, l'apprentissage et l'humeur. En fait, 95% de l'approvisionnement de la sérotonine du corps est produite par les bactéries intestinales, selon l'APA".
 
Un autre chercheur et spécialiste en santé bactérienne, le Dr Perlmutter, un neurologue conseil certifié, et membre de l'American College of Nutrition a publié ses propres études dans plusieurs revues évaluées par des pairs prestigieux, et est l'auteur de deux best-sellers : Grain Brain and Brain Maker: The Power of Gut Microbes to Heal and Protect Your Brain – for Life. (Les graines et le cerveau et Les faiseurs de cerveau : le pouvoir des microbes intestinaux pour guérir et protéger votre cerveau - pour la vie).
 
Selon le Dr Perlmutter, chaque système dans votre corps est étroitement connecté, d'une manière qui crée finalement la santé ou la maladie. Cela devient extrêmement important parce que quand le microbiome intestinal n’est pas équilibré, la muqueuse de l'intestin peut être compromise, ce qui crée un intestin 'perméable' et une inflammation conduisant à une variété de problèmes pour la santé comme la maladie d'Alzheimer, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson.
 
Le Dr Perlmutter dit que, "Nos choix alimentaires ont un effet dramatique sur la viabilité, la santé et même la diversité de ces bactéries de l'intestin".
 
L'équilibre bactérien sain dans notre système digestif peut aussi passer de bon à mauvais avec les édulcorants artificiels, notamment le plus récent édulcorant sans calorie, le Splenda. Le Splenda, également connu sous le nom de sucralose, est l'un des plus récents édulcorant artificiel chimique. Bien que le Splenda ait été présenté comme étant "à base de sucre" ce qui implique qu'il est en quelque sorte "naturel", il ne ressemble en fait en rien au sucre. Il est en fait plus proche chimiquement d’un pesticide chloré !
 
En 1998, le Splenda a été approuvé par la FDA comme édulcorant à usage général.
 
Alors que la FDA a affirmé que plus de 100 études animales et humaines ont été faites, seulement deux d'entre elles ont été effectivement réalisées sur des humains. Beaucoup de gens ont signalé des réactions indésirables au Splenda et ce n’est pas surprenant. Bien que le Splenda commence avec une molécule de sucre, il est traité avec du chlore, qui le transforme en une molécule de sucre non naturelle, non reconnue par notre corps. De plus, un pourcentage élevé de sucralose est absorbé dans les intestins.

 
Il a été scientifiquement démontré que le Splenda (sucralose) tuait certains des micro-organismes importants dans votre intestin. Les mêmes bonnes bactéries si essentielles à toutes les fonctions biologiques saines dans le corps.

Faut-il se demander pourquoi tant de gens qui consomment le sucralose rapportent des effets secondaires ?
 
De récentes études au Canada montrent une corrélation d'énormes augmentations dans l'incidence des maladies inflammatoires de l'intestin et la consommation de sucralose. De nombreux patients atteints de MII finissent par avoir des chirurgies répétées pour éliminer les sections de leur côlon pour traiter l'inflammation continue qui peut se traduire par la suite par des complications dévastatrices et mortelles.
 
Et, étant donné le fait que le Splenda tue certaines des bactéries les plus bénéfiques dans les intestins, il n’est pas étonnant que les gens soient diagnostiqués avec cette maladie débilitante. Le Canadian Journal of Gastroenterology émet la théorie que l'augmentation des MII est liée à une déficience des enzymes digestives, fabriquées dans notre intestin.
 
Dans une étude de 2008 sur le Splenda du Journal of Toxicology and Environmental Health, il a été constaté que Splenda abaisse le niveau de pH dans les intestins, tue les bactéries bénéfiques et affecte une glycoprotéine dans le corps qui peut avoir un effet crucial sur la santé, en particulier lors de la prise de certains médicaments tels que les médicaments contre le cancer, les traitements pour le SIDA ou les maladies cardiaques.
 
James Turner, président du groupe d'éducation des consommateurs nationaux Citoyens pour la santé a publié la déclaration suivante à la suite de cette étude :
 
"Le rapport montre clairement que l'édulcorant artificiel Splenda et son composant clé le sucralose constituent une menace pour les personnes qui consomment le produit. Des centaines de consommateurs se sont plaints à nous des effets secondaires de l'utilisation du Splenda et cette étude confirme que les produits chimiques contenus dans le petit paquet jaune devraient porter une grande étiquette d'avertissement rouge ".
 

Étant donné les liens ci-dessus des bactéries de l'intestin et des questions de santé en général, y compris la santé du cerveau, vous pouvez certainement supposer à juste titre que le Splenda va être relié à un bon nombre de problèmes de santé graves.
 
Si vous rencontrez un type de problème de santé, mentale, des problèmes digestifs, des allergies alimentaires, ou d'autres problèmes de santé chronique plus graves, il serait certainement utile de jeter un coup d'œil sur votre consommation d'édulcorants artificiels, en particulier le sucralose, et de les éviter !
 
Croyez-moi, si vous continuez à détruire près de la moitié de votre flore intestinale en consommant régulièrement du Splenda, un mauvais état de santé est pratiquement garanti !
 
Pire encore, la plupart des gens sont déjà déficients en bactéries saines en raison de la consommation excessive d'aliments hautement transformés, ce qui explique pourquoi pour la plupart des gens un supplément probiotique de haute qualité, ou une variété d'aliments fermentés riches en probiotiques sont une bonne idée. Si vous ajoutez du sucralose à un tractus intestinal déjà déséquilibré, des problèmes de santé vont certainement en découler.
 
Selon le site, truthaboutsplenda.com, certains autres symptômes fréquemment rapportés, habituellement rencontrés dans les 24 heures après avoir consommé du Splenda, comprennent :
  • Des problèmes gastro-intestinaux, des ballonnements, des gaz, des diarrhées, des vomissements
  • Une vision floue, des yeux rouges qui démangent
  • Des maux de tête, et des migraines
  • Des réactions allergiques, des éruptions cutanées, de l’urticaire
  • Des convulsions, des palpitations cardiaques
  • Une augmentation de la glycémie, une diminution de la sensibilité à l'insuline
  • De l’anxiété, la dépression, des vertiges
  • Un gain de poids
  • Des douleurs articulaires
  • Nez bouché ou éternué
Et l'utilisation à long terme du Splenda chez les animaux a montré que de graves problèmes de santé se posent : 
  • Diminution des globules rouges, anémie
  • Infertilité masculine
  • Lésions cérébrales
  • Reins élargis et calcifiées
  • Avortements spontanés
  • Taux de mortalité supérieur
Alors que le régime alimentaire American Standard typique encourage effectivement la croissance de certaines bactéries nocives et les levures, l’association à la consommation de Splenda, qui tue les bactéries bénéfiques de l'organisme, le chemin vers les maladies sérieuse ou graves, et peut-être même mortelles, semble probable. Sans oublier notre surconsommation d'antibiotiques, qui, bien sûr, peut effacer une grande partie de vos bactéries intestinales, bonnes et mauvaises, en laissant beaucoup de place à prendre pour les agents pathogènes dangereux, créant encore plus de dégâts à votre santé physique et mentale.
 
Une alimentation saine faible en farines, céréales, sucres et huiles végétales transformées (essentiellement un "régime Paléo"), peut favoriser la présence de bonnes bactéries dans l'intestin, en consommant beaucoup de vrais aliments tels que les légumes crus biologiques frais, les baies, les noix, et d'autres sources de graisses saines.
 
L'un des résultats de recherche les plus récents, en 2014, montre que l'exercice est aussi bénéfique pour la diversité et la croissance des bactéries intestinales.
 
Donc jetez le Splenda et TOUS les édulcorants artificiels, ils font de toute façon plus de mal que de bien !

 
Et suivez ces conseils pour retrouver un équilibre sain et garder les bestioles dans votre intestin heureuses

1. Mangez beaucoup de légumes et de petites quantités de fruits
Ceci est le principal combustible pour un microbiome sain et équilibré, qui se nourrit de certains types de fibres végétales. Les fruits sont bons aussi, mais soyez prudent, les fruits peuvent être trop riches en sucre, ce qui peut provoquer une prolifération de levures malsaines dans l'intestin. La plupart des légumes-racines sont également intéressants pour la santé intestinale en alimentant les bonnes bactéries.
 
2. Profitez de vos aliments fermentés
Kimchi, tempeh, miso, choucroute (le genre que vous achetez froid, ceux-ci ont des probiotiques vivants), kombucha, cru vinaigre de cidre, le yaourt nature et le kéfir sont tous excellents. Le vin et le chocolat noir même sont fermentés et bons pour vous à plus petites doses. Lire l'article de Mike La vérité sur le yaourt pour obtenir des conseils pour vous assurer que vous obtenez le yaourt qui est fait de probiotiques vivants et bénéfiques pour la santé, et éviter les problèmes avec de nombreuses marques de yaourts.
 
3. Évitez le gluten, les farines à base de céréales et de sucres
Ces aliments favorisent la croissance des bactéries et des levures pathogènes qui peuvent dépasser la flore saine dans votre intestin.
 
4.Prenez un supplément de probiotiques à large spectre
Cela ne fait jamais de mal de compléter avec un probiotique de haute qualité qui contient une grande variété de souches bactériennes et un grand nombre de bactéries. Cela aidera votre santé globale et étouffera les bactéries et les levures malsaines qui peuvent croitre dans votre intestin.
 
En outre, les sources de collagène tels que la gélatine, le bouillon d'os et de pâtes de poulet sont des aliments importants à intégrer dans votre alimentation quotidienne ou hebdomadaire. Le collagène aide à guérir l’intestin perméable et est également très utile pour vos articulations !
 
5. Utiliser les antibiotiques avec parcimonie et seulement quand ils sont absolument nécessaires
Cette classe de médicaments est trop souvent incorrectement prescrite, quand elle n’est généralement pas nécessaire. Si vous gardez votre système immunitaire fort grâce à la vitamine D3, de bons niveaux équilibrés de probiotique appropriés dans votre intestin, suffisamment de sommeil réparateur, et réduisez le stress, vous pouvez généralement éviter de tomber malade en premier lieu. Lire l'article de Mike avec 7 conseils pour ne jamais tomber malade ici.
 
Et en parlant d'antibiotiques, rappelez-vous que le bétail élevé dans le commerce, le porc et les produits laitiers sont nourris avec d'antibiotiques pour encourager la croissance, ce qui est quelque chose que vous finissez par consommer, alors choisissez des viandes saines élevées en pâturage qui utilisent généralement beaucoup moins d'antibiotiques que les viandes industrielles élevées au grain.
 
6. Utilisez un filtre à eau sur vos robinets et vos pommeaux de douche
Le chlore dans l'approvisionnement en eau est un composé antibactérien majeur, et vous êtes exposé non seulement en le buvant, mais également à travers votre peau lors de la douche.
 
7. Se débarrasser des savons antibactériens et nettoyants pour les mains
Le Triclosan, qui est l'ingrédient principal des savons et des produits nettoyants antibactériens, est l'une des principales causes de la résistance aux antibiotiques, et contribue aux allergies, à l'asthme et à l'eczéma. L’utilisation de l'eau et du savon, et le frottement de vos mains ensembles débarrasse des microbes, sans affecter la résistance aux antibiotiques.
 
La performance et le bien-être des bestioles dans votre système digestif sont intimement liés, à votre cerveau et votre santé en général. Évitez les édulcorants artificiels autant que vous le pouvez (choisissez le STEVIA qui est tout simplement une plante naturelle), et souvenez-vous quand vous mangez, vous mangez pour plusieurs milliards de vos amis dans votre intestin ! Nourrissez ces bestioles avec ce dont elles ont besoin, et évitez les choses qui les tue, et votre corps en bonne santé vous remerciera !



D'autres articles de ToutsurlesAbdos.com :

Les Graisses Transformées; Les Bonnes vs Les Mauvaises

Des carcinogènes dans le pain et les céréales ?


La puissance étonnante du cumin

Recette de chips à la pomme Paleo  (Nouveau)

 
         
 
RÉFÉRENCES
Mohamed B. Abou-Doniaa*, Eman M. El-Masrya, Ali A. Abdel-Rahmana, Roger E. McLendonb & Susan S. Schiffmanc, “Splenda Alters Gut Microflora and Increases Intestinal P-Glycoprotein and Cytochrome P-450 in Male Rats”, Journal of Toxicology and Environmental Health, Sept 2008.
Honor Whiteman, “The Gut Micobiome: how does it affect our health?”, Medical News Today, March, 2015. http://www.medicalnewstoday.com/articles/290747.php
Xiaofa Qin, MD, PhD, “What made Canada become a country with the highest incidence of inflammatory bowel disease: Could sucralose be the culprit?” Canadian Journal of Gastroenterology Sep 2011, (25)9:511-511.
Dr. Joseph Mercola, “Splenda, It Destroys Your Immune System and Is Like Eating Insecticide” Mercola.com,November 2011. 
Dr. Joseph Mercola, “Splenda: The ‘Other’ Sweetener That’s Made from Sugar, but Is Closer to DDT”, Mercola.com, April 2011.

© 2004-2018 ToutsurlesAbdos.Com - Exercices pour de superbes abdos, Entraînement pour un ventre plat, Comment perdre son ventre.

Nous prenons votre vie privée très au sérieux. Notre politique de confidentialité est ici.